Catastrophe Ecologique
Retour à la page TPE
  1. Le risque d'accident
  2. Le risque des déchets
  3. Les radiations
  4. Le risque terroriste
Qu'est ce qu'une catastrophe écologique

Une catastrophe écolgique est une destruction massive d'une ou de plusieurs parties de l'ecosystème.

EX: le rechauffement climatique ou la destruction de la forêt en Amazonie.
Qu'est qu'une catastrophe écologique en général ?
Qu'est qu'une catastrophe écologique en général ?
Est-ce que le Nucléaire peut produire la destruction massive d'une ou de plusieurs parties de l'écosystème et ainsi devenir une catastrophe écologique ?
Les catastrophes écologiques sont très dangereuses pour plusieurs raisons: ils sont très dûres à remedier, ils ont des conséquences néfastes sur beaucoup de populations, ils affectent énormement l'écosystème, leurs traces peuvent être ineffacables ...
1) Le risque d'accident:
L'accident nucléaire est un des plus grand point négatif de cette énergie. Nous pouvons prendre l'exemple de Tchernobyl ou de Three Mile Island. En effet, ces accidents montrent le danger extrême de l'emploi de cette énergie. Si les conditions d’usage ne sont pas scrupuleusement respectées, les risques d’explosion d’un réacteur nucléaire sont énormes.
     Si un réacteur explose, il répand son contenu dans un cercle qui dépend de la quantité de matériau radioactif présente au départ, des conditions météorologiques (vents, précipitations…). Les conséquences sont alors désastreuses, aussi bien pour l’environnement que pour la santé. En effet, les matériaux radioactifs émettent des rayonnements Gamma, nocifs pour l’environnement et la santé.
     Ces rayons sont nocifs car ils sont capables de traverser la peau de l’Homme, ou bien l’écorce de l’arbre, par exemple, et de modifier le fonctionnement de certaines cellules, entraînant des mutations de l’ADN, responsables à plus ou moins long terme des cancers. L’ADN étant universel, tout ce qui vit est susceptible de subir des mutations liés aux rayonnements Gamma.
     Comme l’a démontré l’exemple de Tchernobyl, le bilan humain et économique est souvent désastreux après une catastrophe de ce type. 
2)Le risque des déchets:

La France produit beaucoup plus d'énergie que ce dont elle a besoin !
·        Ainsi, elle exporte son énergie nucléaire, c'est à dire qu' elle le vend aux pays voisins.
·        elle accumule des déchets radioactifs provenant de la production d'énergie dont sa population ne bénéficie même pas !
·        Des déchets nucléaires qu'on conservera pendant 24000 ans ! Ces déchets seront enfouis sous terre, sans qu'on ait de solutions pour les faire disparaître.

Le problème de ces déchets est leur stockage, car une fois les déchets retraités, leur quantité de base est multipliée par 6 ou 7, la vitrification étant responsable majoritairement de cette augmentation de quantité. Les terrains propices à l’enfouissement sont rares, surtout en ces temps d’urbanisation. De plus, les normes exigent une profondeur qui nécessite des frais extrêmement élevés.

Une autre solution a été d’emballer les déchets radioactifs dans des containers en plomb, matériaux imperméable aux rayons Gamma, et de rejeter ces containers dans les mers les moins fréquentées du globe. Malheureusement, le sel réagissant avec le plomb, l’étanchéité de ces containers est sérieusement mise en doute, au-delà de 50 ans.

Lorsqu’un container n’est plus étanche, il répand son contenu autour de lui, que ce soit dans la mer ou dans l’air, et les risques sont alors les mêmes, à une échelle tout de même moindre que dans le cas d’une explosion de réacteur nucléaire.

D’après cette notification des risques et désagréments liés à l’utilisation de l’énergie nucléaire comme source de production énergétique, nous pouvons considérer cette énergie comme nocive, et limitée en durée dans son utilisation, la quantité de métaux radioactifs s’amenuisant progressivement sur Terre.

Nous pouvons alors nous poser la question suivante : pourquoi continue-t-on d’utiliser cette source d’énergie, compte-tenu des risques liés au retraitement des déchets qui en résultent ? La réponse est simple et tient en un seul mot : économie. En effet, la production d’électricité de la France est à 88% d’origine nucléaire, et le budget requis pour produire l’équivalent énergétique avec des énergies renouvelables est tel qu’aucun état au monde ne peut actuellement se le permettre financièrement.

En savoir plus sur les déchets

3) Les radiations:

L'industrie nucléaire rejette de la radioactivité dans l'air et dans l'eau (notamment les usines de traitement des déchets).
Même si les pouvoirs publics disent que ces rejets sont totalement inoffensifs, nous en absorbons dans notre corps en mangeant des aliments contaminés. Nous en découvrirons les conséquences dans quelques années, quand une partie de la population tombera malade.

Pour comprendre les conséquences de la radioactivité sur notre organisme, il faut que vous distinguiez 2 types d'effets:
- les effets "détermistes" (la mort des cellules exposées aux rayonnements)
Ces effets sont plus ou moins importants en fonction de la dose de rayonnements reçus
- les effets "aléatoires" (les rayonnements émis provoquent de manière aléatoire des mutations de l'ADN, qui pourront engendrer par la suite des cancers chez les individus ayant été soumis a des rayonnements, et/ou des malformations chez leurs progéniture).


4) Le risque terroriste:

Et si il y a un attentat en France, dans une région ou sont implantées des centrales nucléaires ?
La France n'a pas de véritable stratégie en cas de contamination radioactive importante suite à un accident ou un acte de terrorisme, notamment pour l'accueil des blessés irradiés et la décontamination du territoire. Il suffirait d'attaquer une centrale nucléaire avec un avion: il y aurait explosion du réacteur donc propagation des radiations.

Voir Dossier Terrorisme Nucléaire

Conclusion
Nous avons pu voir que cette énergie présente de très grands risques. En effet si des précautions ne sont pas prises alors le résultat peut être catastrophique, cette énergie détruit alors plusieurs parties de l'écosystème.  Nous pouvons alors conclure que cette énergie peut se révéler une catastrophe écologique. On peut se demander alors si les pays en voie de devellopement pourront acquérir cette technologie malgré ses risques en sachant qu'ils n'auront peut-être pas les moyens de mettre toutes les précautions en place.